Dans les îles, les chambres de nos maisons sont souvent équipées de climatisation : c’est notre chauffage à nous. Comment utiliser la clim avec l’arrivée d’un bébé ? Quels sont les risques et précautions à prendre ? Existe-t-il des solutions alternatives pour rafraîchir nos bébés ? 

Votre tout-petit ne régule pas encore très bien sa température : son thermostat interne n’est pas encore au point ! Jusqu’à 18 mois environ, la température corporelle de bébé reste plus élevée en général que celle d’un adulte (c’est pourquoi les pédiatres disent fréquemment qu’en dessous de 38°, votre enfantn’a pas vraiment de fièvre !). Ensuite, elle se normalise : il sait mieux se réguler.

Toujours est-il qu’avant 1 an, votre bébé est particulièrement sensible à la chaleur. Les zones les plus concernées sont la tête (qui représente une grande partie de sa surface corporelle), le dos (sur lequel il repose la plupart du temps lors de ses premiers mois) et les endroits couverts par sa couche

Outre l’inconfort (bébé est grognon, dort et mange mal, transpire, est irritable…Comme nous pouvons l’être quand le mercure flirte avec les sommets !), la chaleur intense peut engendrer chez bébé d’autres réactions, comme des éruptions cutanées au niveau des plis et des zones de frottement ; si elles surviennent, n’appliquez ni crèmes ni autre produit. Tamponnez la zone avec une compresse d’eau froide et laissez sécher à l’air libre le plus possible…

Et bien sûr, on n’oublie pas les conseils de bon sens : ne pas trop le couvrir, le laisser en couche et c’est tout les jours de très forte chaleur, rester à l’ombre et si possible en intérieur, ne pas s’exposer au soleil, donner de l’eau (ou le sein !) à volonté…

Bébé biberon souriantAlors la climatisation, dans tout ça ?

Vous êtes équipé d’un système de climatisation ? A utiliser avec précaution, à domicile comme en voiture ! En effet, la tentation est grande de la régler à fond… Mais l’organisme déteste les forts écarts de températures ! Avec la clim’, idéalement, on ne dépasse pas 4/5 degrés d’écart avec la température extérieure. A savoir également : l’air climatisé est plus sec que l’air naturel : humidificateur obligatoire ! Le top : faire fonctionner l’appareil quand bébé n’est pas dans la pièce et l’éteindre quand il la rejoint. L’avantage supplémentaire de la climatisation dans la chambre bébé c’est la protection contre les moustiques, et insecte en général. On ne doute pas que toutes les mamans des îles ont leurs trucs pour protéger la peau de leurs bébés des prédateurs.

Les alternatives ? 

  • Le ventilateur : Mêle s’il brasse un air chaud, le ventilateur a l’avantage de ne pas assécher l’air ambiant… En revanche, on évite au maximum de le diriger directement sur bébé: ses oreilles, entre autres, détestent les courants d’air qui génèrent des otites ! L’idéal : investir dans un modèle suffisamment silencieux pour fonctionner dans la chambre pendant la nuit ou la sieste
  • Le brumisateur : L’indispensable des vacances ! La brume d’eau donne un « coup de frais » immédiat à bébé, mais attention : certains tout petits détestent cette sensation qui les prend par surprise ! Pensez aussi que l’évaporation de l’eau, notamment sur le visage, a tendance à assécher la peau ; forcez sur la crème hydratante !

 

Et vous, qu’en pensez vous ? Utilisez-vous la climatisation dans la chambre de vos tout petits ?

2+

2 commentaires

///////////////
  1. Sam Doe

    I really enjoy with the recycling of objects such as bottles or jars to decorate my house for example

    0
    1. Alice

      HEureusemen qu’on a la clim ici !

      0

Poster votre commentaire